ÈBE 

Créée en 2018, « Èbe » est le fruit d’une collaboration entre Sarah Bronsard (chorégraphe) et Patrick Saint-Denis (art audio et robotique) et une version prolongée voit le jour en 2021, enrichie d’une nouvelle équipe de collaborateurs. 

La pièce s’articule autour d’un chœur de cinq accordéons-robots et d’une chorégraphie ancrée dans le flamenco pour explorer la dimension communicationnelle du souffle. L’ajustement inconscient de la respiration à celle des accordéons, comme l’effet hypnotisant de la mer, révèlent la puissance de ce qui nous dépasse et nous oriente au-delà de nos questionnements individuels. C’est donc autour du phénomène cyclique et vital des marées que s’est développée « Èbe ». Les points d’ancrages poétiques qui ont nourri le travail sont le mouvement cyclique des vagues, comme une respiration, et ce qui se révèle sur la plage lorsque les eaux se retirent (mot « Èbe » signifie marée descendante). Suivant la métaphore de ce qui se révèle lorsque l’eau se retire, nous explorons ce qui se trouve sous la surface de ce qui est habituellement audible dans le jeu à l’accordéon et en flamenco, tout comme ce qui nous relie dans l’espace à travers la distance. « Èbe » propose une expérience contemplative et sensorielle partagée à travers les différents rythmes qui nous habitent et nous entourent.

 

Partager