Avec atelier de médiation culturelle

Pauline et Gérald. Julien et Godin. Une passion peu commune, qui ne s’est jamais démentie. À travers deux comédiens, Catherine Allard et Gabriel Robichaud, leur parole incandescente ressurgit pour créer un dialogue à quatre, entre les avancées d’hier et les doutes à venir. Vingt ans après la mort de Pauline Julien se répondent de nouveau l’identitaire et le politique, la chanson et son engagement.Sous la plume sensible de Marie-Christine Lê-Huu et le regard vigilant de Benoît Vermeulen, Je cherche une maison qui vous ressemble transcende récital et docu-fiction pour la suite du monde.

«Je t’aime mon amour et plus qu’hier…différemment, c’est dans la

nuance et dans la profondeur. Tu es beau…Toute cette année en

paix avec toi et moi et le Québec.» – Pauline Julien, La renarde et le mal peigné, extrait, octobre 1963.

 

«Ça va être le party sur scène et dans la salle. Qu’on va raconter une maudite belle histoire sur notre histoire collective et que par cette histoire d’amour enflammée, on vient célébrer un Québec, fier et effervescent, notre histoire collective quoi, et bien ancrée en 2019!» – Catherine Allard, comédienne

 

Texte : Marie-Christine Lê-Huu
Mise en scène : Benoît Vermeulen
Production : Collectif de la Renarde en collaboration avec Théâtre les gens d’en bas avec le soutien de la salle Pauline-Julien.

Équipe avec Catherine Allard et Gabriel Robichaud et les musiciens : Gaël Lane Lépine, Gabriel Lapointe et Cédric Dind-Lavoie en alternance. Assistance à la mise en scène : Ariane Lamarre, conception : Julien Blais, Étienne boucher, Gaël Lane Lépine, Nathalie Trépanier, Estelle Charron, Angelo Barsetti. Coaching vocal : Marie-Claire Séguin

Partager