Réservée aux groupes scolaires
Réservation obligatoire via Camille Roy-Houde : adjointeartistique@cdspectacles.com
Avec atelier de médiation culturelle

 

Quand Margaret Shakespeare, la sœur de William, écrit la nuit, elle répare tout ce qu’elle côtoie d’injustices. Âgée de treize ans, elle s’inspire des contradictions humaines pour écrire des histoires d’une puissance remarquable. Seulement, en 1577, dans son petit village d’Angleterre, la place des filles est à la maison, près des chiffons. Pire encore, les femmes qui savent lire et écrire sont accusées de sorcellerie et punies. Le jour où William découvre l’ampleur du talent de sa sœur, il est soufflé et ne peut garder pour lui son émerveillement. Comment à la fois partager ces mots et protéger sa sœur? C’est alors que s’amorce un périple au cœur même d’une Angleterre fantaisiste, où l’amour fraternel est plus fort encore que la vérité, où la force d’une plume a le pouvoir de renverser les structures établies et où les masques sociaux finiront peut-être par tomber…

Je suis William fait de cette parcelle de seizième siècle, un miroir grossissant de notre époque. Parce qu’être un garçon, qu’être une fille, dicte, encore aujourd’hui, une partie du chemin à suivre.

 

LE THÉÂTRE LE CLOU

Le Théâtre Le Clou propose un théâtre de création et privilégie la rencontre avec le public adolescent. Codirigée par Monique Gosselin, Sylvain Scott et Benoît Vermeulen, la compagnie est un collectif de metteurs en scène dont les démarches sont personnelles bien qu’intimement liées. Les créateurs du Théâtre Le Clou mixtionnent les matières textuelles, formelles et plastiques. De cet exercice de liberté émergent des créations qui oscillent entre exigence et plaisir, provocation et engagement, beauté et chaos. Depuis près de 30 ans, Le Clou entraîne tous ceux que la rencontre entre le théâtre de création et l’adolescence inspire. Il accueille aussi les jeunes créateurs stimulés par ce défi artistique. Des milliers de spectateurs au Québec et à l’étranger ont pu applaudir une des 35 créations de la compagnie. Plusieurs productions du Théâtre Le Clou ont été remarquées au fil des ans. Au moment de sa disparition (2003) et Romances et karaoké (2005) ont remporté les Masques de la meilleure production jeunes publics, du texte et de la mise en scène remis par l’Académie québécoise du théâtre. Assoiffés s’est mérité le Prix de la critique 2007-2008 de l’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT) dans la catégorie jeunes publics. Isberg recevait en 2008 le Prix ROSEQ-RIDEAU. En 2010, le texte de la pièce Éclats et autres libertés se voyait remettre le Prix Louise-LaHaye, décerné par le Centre des auteurs dramatiques (CEAD) et le spectacle celui du Prix de la critique 2010-2011 de l’AQCT. La compagnie est également maître d’œuvre du Scriptarium, un projet collectif de création qui permet aux adolescents de découvrir les univers de personnalités inspirantes et d’explorer divers courants artistiques, littéraires ou philosophiques. Présenté chaque printemps au Théâtre Denise-Pelletier à Montréal et au Théâtre jeunesse Les Gros Becs à Québec, Le Scriptarium est un incubateur foisonnant où se révèlent la parole et l’imaginaire des adolescents.

 

Partager