Un canot dans la neige (première), Eli Laliberté, Canada, QC, 2020, 53 minutes, Français.

Homme au mode de vie marginal, loin du « métro, boulot, dodo » des temps modernes, Clément s’enfonce chaque hiver dans la forêt nordique pour y rejoindre son campement et répondre à l’appel de la nature. Réalisant ce rituel depuis 10 ans, il part en quête de tranquillité et de beauté, au milieu de nulle part, pour chasser, trapper et vivre au rythme imprévisible de la nature. Ce documentaire suit les traces de ce coureur des bois des temps modernes, qui ressent le besoin de s’éloigner des extrêmes d’une société qui se cherche et qui tente de se reconnecter à l’essentiel. Un retour à l’essence même de l’humain dans ce qu’il a de plus sauvage et de plus vrai.

Précédé de

Un fleuve l’hiver, Félix Lamarche, Canada, QC, 2020, 27 minutes, Français.

Le réalisateur Félix Lamarche se questionne sur notre rapport au fleuve Saint-Laurent pendant l’hiver. À bord de l’Amundsen, un brise-glace de la garde côtière canadienne, nous suivons des scientifiques passionné.e.s qui se penchent sur les mystères d’une nature inaccessible. Mêlant les paysages de la banquise et les mouvements invisibles de la vie sous-marine, le film nous embarque dans un voyage documentaire au cœur de ce fleuve encore méconnu.

Partager