Caroline Laurin-Beaucage : la création en performance - Centre de Création Diffusion de Gaspé

Centre

14.06.2022
Caroline Laurin-Beaucage : la création en performance

Cet article est paru originalement dans CCDG le magazine. Récupérez votre copie papier ici ou téléchargez-le en format numérique!

Avec CCDG Espaces Ouverts, le Centre de Création Diffusion de Gaspé rend accessible le processus créatif et joue les entremetteurs entre l’artiste et le public. Peu de créateurs incarnent cet esprit de performance publique comme le fait Caroline Laurin-Beaucage.

Chorégraphe, interprète et enseignante depuis 20 ans, Caroline a travaillé auprès des plus grands et compte à son actif une dizaine d’œuvres, son travail ayant été présenté au Québec, en France, en Hongrie, en Allemagne et en Corée.

Toujours prolifique, elle s’amène à Gaspé en juin pour deux projets. D’abord, elle sera au cœur d’une résidence de création hors du commun avec l’artiste de São Paulo Ernest Filho. Après un coup de foudre artistique tout juste avant la pandémie, suivi de deux ans de correspondance vidéo, les deux artistes renoueront ce printemps en créant et en s’offrant en performance, en direct du Centre commercial Place Jacques-Cartier du 27 juin au 7 juillet, en collaboration avec l’artiste locale Camille Roy-Houde. Le 2 juillet à 13 h 30 auront aussi lieu des portes ouvertes et une rencontre avec le public.

« Cette idée de travailler conjointement, devant un public qui va et vient, c’est la création d’un espace galerie inusité, » lance Caroline Laurin-Beaucage. La création, la recherche par la représentation, c’est comme « regarder par la fenêtre chez son voisin. C’est du voyeurisme normalisé, » dit la chorégraphe, un sourire dans la voix.

Cette résidence performative sera documentée par un-e artiste locale qui créera un journal de bord du travail de création en cours. Ce maillage entre les artistes invités pour CCDG Espaces Ouverts et des artistes de notre communauté nous permet de faire rayonner l’identité culturelle gaspésienne.

REBO(U)ND : CHORÉGRAPHIE DE LA SUSPENSION

Gaspé sera également le théâtre de REBO(U)ND, une œuvre de projection vidéo architecturale qui dévoile et magnifie des corps sur le point d’échapper à la gravité. REBO(U)ND, dont Caroline Laurin-Beaucage signe l’idéation, la chorégraphie et la réalisation, c’est la technologie au service de l’art, c’est « la danse qui prend sa place, » aux dires de la créatrice. C’est une projection poétique au cœur de la ville, un écho qui ramène à la physicalité, c’est s’abandonner à l’espace.

L’œuvre grandiose a été présentée à Vancouver, Toronto et Montréal et sera projetée du 22 au 25 juin sur la Cathédrale de Gaspé.

Crédit photo : Mirari

 

Retour aux nouvelles