Yvann Alexandre: une histoire d’amour (et de danse!) avec le Québec - Centre de Création Diffusion de Gaspé

Centre

02.09.2022
Yvann Alexandre: une histoire d’amour (et de danse!) avec le Québec

Cet article est tiré du numéro d’automne 2022 de CCDG le magazine, à paraître très bientôt en papier, téléchargez-le en format numérique!

Seize ans. C’est l’âge on ne peut plus tendre qu’avait Yvann Alexandre lorsqu’il compose ses premières pièces et fonde sa propre compagnie. Trente ans plus tard, la compagnie yvann alexandre (sans majuscules, s’il-vous-plaît!) est plus que jamais enracinée dans le rapport entre professionnels et amateurs, proposant des créations de danse abstraite qui misent sur l’interaction entre les interprètes.

C’est à l’occasion d’une visioconférence aussi sympathique que chaleureuse que le chorégraphe a partagé avec CCDG le magazine son parcours, exprimé son profond attachement pour le Québec et présenté les projets qui l’amèneront pas une mais bien deux fois à Gaspé au cours de la saison 2022-2023 du CCDG.

Entretien avec un créateur éminemment humain.

Fonder sa compagnie si jeune et la voir toujours fleurir 30 ans plus tard, quel accomplissement! Comment est-ce que tout a commencé?  

Je suis originaire de la région des Pays de la Loire, dans l’ouest de la France, et j’ai été formé aux conservatoires de la Rochelle et Montpellier. Cette formation classique m’a permis d’acquérir les compétences essentielles à la création et à la performance. C’est toutefois la danse contemporaine, une pratique de cœur à mes yeux, qui m’habite depuis le début. Ma compagnie est un prolongement de ma volonté profonde de faire danser.

Tu seras en résidence de création à Gaspé en septembre pour le projet Infinité. Tu peux nous en parler? 

Infinité est un projet qui mise sur l’ici et le maintenant. Avec cinq collaborateurs, on investit un lieu et on crée une œuvre présentée dans un endroit ou un contexte non dédié à la danse ou au théâtre. À Gaspé en l’occurrence, on invite le public à prendre place sur scène et à se tourner vers la salle pour un spectacle tout en intimité et en proximité.

Le public pourra également voir pendant la résidence un aperçu du making of du processus de création mouvementé de Se méfier des eaux qui dorment, que nous présenterons à Gaspé dans le cadre d’une tournée québécoise en mars 2023.

Tes liens avec Gaspé et le Québec ne datent pas d’hier!

Mon histoire avec le Québec remonte à 2004. Toutes mes expériences et mes rencontres mémorables ont fait du Québec ma deuxième maison. Mes projets m’ont entre autres amené à Montréal avec la Société des Arts Technologiques, à Sorel avec Azimut Diffusion et, bien sûr, à Gaspé. Je vois d’ailleurs mon expérience et ma relation avec Gaspé comme un véritable parcours d’accompagnement.

INVITATION: le public est invité à assister à la résidence de création d’Yvann et son équipe, qui aura lieu du 13 au 15 septembre au CCDG. Vous pourrez observer le travail de création en formule porte ouverte, tous les après-midis de mardi à vendredi, ainsi que le samedi avant-midi. 

ARCHIPEL: le goût de l’autre

En plus de diriger la compagnie yvann alexandre et d’assurer la direction artistique du Théâtre Francine Vasse à Nantes, Yvann est également l’instigateur d’ARCHIPEL. Ce regroupement réunit des directions artistiques (dont celle du Centre de Création Diffusion de Gaspé) et des collaborateurs de France, de Tunisie et du Québec partageant la même passion pour la culture et une volonté de toujours repousser les limites de la création. Avec ARCHIPEL, Yvann fait le pari de ​​« prendre le temps de l’autre et ne pas oublier le sens des projets.​​ »

Retour aux nouvelles